Stonewall, là où tout a commencé…



A un an du 30ème anniversaire des émeutes de Stonewall, c’est l’occasion idéale de revenir sur le soulèvement gay qui lança le mouvement de libération homosexuel et lesbien aux Etats-Unis puis en Europe. Retour sur les faits : le 27 juin 1969 vers trois heures du matin, des officiers en civil de la Police new-yorkaise pénètrent à l’intérieur de « Stonewall Inn », un bar gay situé au numéro 53 de Christopher Street dans le village. Le prétexte de cette énième descente est toujours le même : le contrôle des licences de vente d’alcool. La police prononce la fermeture immédiate du bar et renvoie les clients chez eux. Mais, ce soir-là, personne ne rentre à la maison. 200 personnes restent sur le trottoir pendant que la tension monte. Certaines sont arrêtées et embarquées pars la police, d’autres ripostent et jettent tout ce qui leur tombe sous la main. Alertés, les travestis, blacks, latinos, prostitués, étudiants et lesbiennes se joignent aux clients du Stonewall Inn, les émeutiers sont alors 400 et assiègent le bar où se sont réfugiés les policiers… jusqu’à ce que les renforts arrivent, dispersent la foule et procèdent à des arrestations.



Le lendemain, de nouveaux affrontements éclatent au même endroit. Les slogans fusent : « Légalisez les bars gais ! Gay is good ! » la police charge, mais le 29 juin ce sont pas moins de 500 personnes qui manifestent dans Christopher Street. La police charge une fois de plus et fait de nombreux blessés. Mais le 9 juillet la révolte reprend de plus belle, avec le premier « Gay Power Meeting ». ‘est l’ancêtre de nos gay prides, celui grâce à qui tout a commencé. Aujourd’hui, le quartier de Christopher Street est plus calme. Le Stonewall Inn existe toujours. A première vue, c’est un bar gay comme les autres, la lumière est tamisée et la Budweiser est à 8 dollars. Mais c’est une légende bien vivante et qui reste sur ses gardes. Les coupures de journaux sur les murs de pierre témoignent des luttes de 1969, mais elles rappellent surtout que le combat initié pour la reconnaissance des homosexuels est un combat qui se dispute encore aujourd’hui, presque 30 ans après.

Source : La Dixième Muse

Rappelons au monde que :

Cet article a été publié dans Art et Culture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s