Les indemnisations pour les victimes du franquisme jugées insuffisantes



Lors du vote du budget de l’état, jeudi à
Madrid, les députés ont enfin tranché le montant des indemnisations que
recevront les homosexuels et transexuels persécutés sous la dictature,
de 1939 à 1975, de Francisco Franco (photo).

Un budget de 4 millions d’euros a été débloqué au titre des indemnisations. Mais, en réalité, seuls 500.000 euros seront distribués aux 80 survivants connus (qui ont été persécutés ou emprisonnés pour la seule raison de leur orientation sexuelle) soit environ 4.000 euros par personne. Pour l’association Ex-presos sociales, ces dispositions ne reflètent pas la réalité des souffrances subies mais surtout appelle les victimes et leurs familles, restées jusque là dans l’anonymat, à se faire connaître. L’association souhaite que la commission de paiement soit constituée au plus vite afin que les victimes les plus âgées puissent être indemnisées de leur vivant. Enfin, les victimes attendent avec impatience que leurs dossiers judiciaires et fiches policières soient définitivement transférés aux archives historiques. On estime à plus de mille les personnes ayant été emprisonnées au temps du franquisme.

Source : Têtu

Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s