Transsexuels : Act Up débouté en cassation pour ses propos contre la psychiatre Colette Chiland


La
Cour de cassation a rejeté mardi le pourvoi formé par Act Up contre sa
condamnation par la cour d’appel de Paris à verser des dommages et
intérêts à la psychiatre Colette Chiland, pour avoir tenu des propos
diffamatoires à son égard.

Le 10 juin 2005, plusieurs militants de l’association s’étaient
retrouvés devant le domicile de la psychiatre, auteur de plusieurs
ouvrages sur le transsexualisme, et avaient distribué des tracts pour
dénoncer son travail.
La psychiatre avait poursuivi plusieurs des propos figurant sur ces tracts.
En juin 2007, le tribunal correctionnel de Paris avait jugé
l’association coupable de diffamation pour un passage accusant "la
pratique et le discours"
de la psychiatre de détruire "la vie de
milliers de transsexuels et d’homosexuels"
. Act Up avait été condamnée
à 500 euros d’amende avec sursis et 1 euro de dommages et intérêts.


Mais en avril 2008, la cour d’appel avait jugé que tous les
passages poursuivis étaient diffamatoires, condamnant Act Up à verser à
Mme Chiland 5.000 euros de dommages et intérêts. Act Up s’était alors pourvu en cassation.


Source : e-llico
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Transsexuels : Act Up débouté en cassation pour ses propos contre la psychiatre Colette Chiland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s