17 mai : Journée mondiale de lutte contre l’homophobie



Plusieurs
manifestations ont marqué la Journée mondiale de lutte contre
l’homophobie à Paris samedi 16 juin : hommage aux victimes de
l’homophobie, revendication des transsexuels auxquels est consacrée
l’édition 2009 de la Journée et action auprès du milieu sportif…

Une centaine d’homosexuel(le)s, bi- et transsexuels ont participé
samedi à Paris à la première cérémonie nationale en hommage aux
victimes de l’homophobie.

A l’appel de l’association Les Oubliés de la mémoire, de SOS
Homophobie, et de l’IDAHO (International Day against Homophobia &
Trans), les manifestants se sont regroupés au Square d’Ile-de-France. Pour cette première cérémonie où l’Etat était représenté, des
gerbes de fleurs avaient été déposées dans la crypte érigée en bas du
square sur les berges de la Seine, où la Secrétaire d’Etat au droits de
l’homme, Rama Yade, ainsi que certains élus de l’opposition sont venus
se recueillir.


L’accent a été mis sur "la nécessité de lutter contre les tabous,
contre les discriminations"
à caractère homophobe et d’"éradiquer une
certaine frilosité politique"
, a déclaré Jacques Lizé, président de SOS
Homophobie.
Pour le président de l’IDAHO, Louis Georges Tin, "un travail de
terrain" doit être effectué "dans les milieux professionnel et
scolaire" où le suicide des jeunes est important. Rama Yade a salué
l’action "juste, méritante, digne" menée par les associations pour
faire évoluer les mentalités dans la société.
En fin d’après-midi, les manifestants se sont rassemblés sur le
parvis de Beaubourg autour du thème "la lutte contre le transphobie".
Leurs pancartes dénonçaient "Le silence sur la transphobie", "la
maladie c’est la transphobie" ou proclamant : "des droits, des lois qui
respectent (leurs) choix"
.


Toute la semaine sera marquée par des activités quotidiennes, dont
la projection de films et la signature d’une charte intersyndicale pour
vivre ensemble contre les discriminations sur le travail.
Samedi soir un petit carton rouge a été distribué aux supporters du
match de football de Ligue 1 Paris-SG/Auxerre au Parc des Princes afin
qu’ils le brandissent pour montrer que les stades ne doivent plus être
"des lieux où les insultes homosexuelles sont omniprésentes", selon
Jacques Lizé.


Source : e-llico

Cet article a été publié dans Droits sociaux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 17 mai : Journée mondiale de lutte contre l’homophobie

  1. Benette dit :

    Ma belle petite princesse hélas moi je pense qu\’il existera toujours des homophobes tout comme des racistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s