Le plafond de verre des lesbiennes au travail



Un peu plus de la moitié des répondantes dit subir au moins une de ces deux discriminations. Telle est la conclusion de l’enquête réalisée par l’Autre Cercle sortie récemment.

Un double plafond de verre : Telle est la conclusion, peu optimiste, de l’enquête réalisée par l’Autre Cercle et sortie fin avril (sondage sur internet auprès de 630 répondantes entre octobre 2007 et octobre 2008) pour recueillir des informations sur la double discrimination dont peuvent être victimes les lesbiennes, en tant que femmes et homosexuelles, au travail.

Résultat : un peu plus de la moitié dit subir au moins une de ces deux discriminations, homophobie ou sexisme. Et plus d’une sur cinq les deux, qui semblent étroitement liées. Un quart des répondantes jugent mauvais le climat dans l’entreprise et un tiers déclare avoir été agressé, verbalement ou physiquement, sur leur lieu de travail. Le climat s’améliore dès que la personne est visible, mais c’est le cas seulement d’un tiers des lesbiennes. La discrimination pousse à leur invisibilité – encore plus que les gays – et les conséquences sont lourdes.


Source : Têtue
Site web : http://www.autrecercle.org/

Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s