Marche des Fiertés 2009 : The D-Day !


C’est le point d’orgue des gay prides organisées depuis plus d’un mois dans les grandes villes de France. La marche parisienne rassemblera aujourd’hui plusieurs centaines de milliers de personnes dans une ambiance commémorative et festive.

C’est le grand jour ! La Marche des fiertés lesbiennes, gay, bi et
transsexuelles, célèbre aujourd’hui à Paris quarante ans de lutte pour
la reconnaissance de nos droits. Après le succès de l’édition de l’an
passé (700.000 personnes avaient défilé dans les rues de Paris, sous un
ciel favorable), l’Inter LGBT espère rassembler le plus grand nombre de
participants possible autour du slogan «1969-2009 : fier(e)s de nos
luttes, à quand l’égalité réelle ?»
. Dans les colonnes de TÊTU, ce
mois-ci, Philippe Castel, porte-parole de l’Inter LGBT explique les
enjeux de ce mot d’ordre : «Après avoir axé nos efforts sur l’exigence
d’égalité des droits à obtenir, et même si l’égalité juridique reste à
achever, nous voulons conquérir l’égalité réelle, plus difficile à
atteindre, celle du droit à être soi-même sans crainte, sans honte»
.
Cette année, l’accent sera mis aussi sur la lutte contre la transphobie
et pour la reconnaissance des personnes trans.

14h à Montparnasse
Pour
mémoire, la Marche partira à 14H00 de la place Montparnasse pour gagner
celle de la Bastille. Cette gay pride a lieu quarante ans exactement
après les émeutes du Stonewall Inn, à New-York, qui ont éclaté dans la
nuit dans la nuit du 27 au 28 juin 1969, à Greenwich Village. En
France, la première marche organisée en mémoire de ces événements a eu
lieu le 4 avril 1981, avant la dépénalisation de l’homosexualité en
août 1982.
Comme chaque année, trois minutes de silence seront
observées lors de la manifestation pour rappeler l’importance de la
lutte contre le sida (2.300 nouvelles contaminations en 2008 chez les
gays, soit 33 % du total).

Contribution contre l’homophobie
En
marge de la Marche, quelque 400 établissements, des Galeries Lafayette
aux restaurants Cojean et Costes comme des boulangeries et supérettes
de quartier, porteront dès vendredi un pastiche de panneau de sens
interdit frappé de l’inscription «entrée payante» pour demander aux
clients de verser une contribution à l’«International Lesbian and Gay
Association» (ILGA) qui regroupe 600 organisations dans 110 pays et
représente les LGBT à l’Onu.


Plusieurs organisations et
personnalités ont annoncé leur intention de défiler. On devrait croiser
notamment Amnesty International, Act Up-Paris, CFDT, le collectif
«Démocratie et courage» regroupant notamment l’Union nationale lycéenne
et l’UNEF, et le délégué interministériel pour l’égalité des chances
des Français d’Outre-mer Patrick Karam.

Bonne marche à toutes et à tous !

Source : Têtu

Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Marche des Fiertés 2009 : The D-Day !

  1. lorenzo dit :

    nous a nantes c deja passé , et je trouve quil y a de moins en moins de monde , bon wknd ! bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s