Audiences : TF1 mise gros sur les gays !



"Secret Story 3" depuis quelques semaines, "Love & Bluff" depuis vendredi, "Mon incroyable fiancé gay" à partir du 28 juillet : en perte de vitesse, TF1 mise beaucoup sur l’homosexualité à la sauce télé-réalité pour redresser la courbe de ses audiences…

Un travesti (Didier), des rumeurs sur une possible transsexuelle (Angie), des défis à base d’homosexualité (Kevin chargé de séduire Leo)… Depuis les débuts de sa troisième saison, "Secret Story" n’en finit pas de jouer avec les questions de genre. Pas sur un mode très fin (ce n’est pas l’habitude chez Bouygues) mais au contraire avec une évidente volonté de créer le buzz sur un thème qui, s’il ne fait plus vraiment scandale, continue à émoustiller le téléspectateur.Et ça marche. L’émission animée par un Benjamin Castaldi qui multiplie les allusions (homo)sexuelles, cartonne.

Même recette avec "Love & Bluff", programme de speed dating gay qui, depuis vendredi autour de minuit, joue à fond la carte des clichés en se présentant comme "moderne" puisqu’un homo y est confronté à deux hétéros, sans que rien à priori ne les distingue. Malgré son horaire de diffusion tardif (le programme devait à l’origine être à l’antenne vers 18h) ce jeu présenté par Flavie Flament où une candidate doit choisir un soupirant parmi un hétéro, un homme marié et un gay, a réalisé un beau score lors de sa première : 1,35 millions de téléspectateurs. Preuve que l’homosexualité attire…

En ira-t-il de même pour "Mon incroyable fiancé gay" que la chaîne lancera le 28 juillet en deuxième partie de soirée ? Ce programme présenté par Céline Catalaa comptera 8 épisodes au cours desquels un célibataire devra convaincre ses parents qu’il souhaite se pacser avec Eymeric, un comédien homo. Le candidat, qui postulait pour trouver la femme de sa vie parmi une ribambelle de beautés, ignore qu’il aura en fait affaire à Eymeric. L’objectif : convaincre ses parents qu’il souhaite vivre une vie d’homo avec lui… Là encore, TF1 joue sur les deux tableaux : une approche en apparence décomplexée de l’homosexualité, en réalité un voyeurisme rigolard qui n’en finit pas de faire des homos des animaux de cirque à exhiber au grand public.

Ce n’est pas une surprise : depuis "Queer" il y a quelques années (une émission où cinq gays très tendance relookaient de malheureux hétéros), TF1 n’a jamais varié dans sa manière d’instrumentaliser les homos pour gonfler ses audiences : une indifférence de façade pour mieux masquer une utilisation sans complexes de tous les stéréotypes sur nos différences…

Source : e-llico

Cet article a été publié dans Insolite. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s