Bordeaux s’affiche à son tour contre l’homophobie



https://i2.wp.com/www.tetu.com/files/inline_images/affiche-cch.jpg

La Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) a décider de relayer la campagne nationale initiée par le Collectif contre l’homophobie (CCH) en mai dernier avec son slogan choc: «L’homophobie tue».

Les affiches ont été placardées cette semaine sur des arrêts du réseau de tramways bordelais. Objectif: susciter des débats sur les discriminations, et sensibiliser l’opinion aux exclusions et aux violences dont sont victimes les gays et les lesbiennes.

Toucher les gens
Avec 80 affiches sur l’ensemble du réseau, la collectivité explique qu’elle souhaite «attirer l’attention du public sur ces questions». «Nous voulons toucher les gens en dehors de la traditionnelle gay pride», a précisé Matthieu Rouveyre, élu PS à la CUB et président de l’association Lesbian & Gay Pride Bordeaux. Une conférence-débat sur la question des discriminations en ville était organisée en parallèle aujourd’hui à la Communauté urbaine de Bordeaux.

Cette campagne nationale lancée par le Collectif contre l’homophobie, association montpelliéraine, avait d’abord été soutenue et financée par la région Languedoc-Roussillon, Montpellier Agglomération, la ville de Montpellier, et le Conseil général de l’Hérault. D’autres collectivités comme la Communauté de communes de Lunel (Hérault), Nantes, Saint-Nazaire, le conseil général de la Somme les avaient ensuite rejoint.

Source : Têtu

Cet article a été publié dans Droits sociaux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s