Portugal : le Premier ministre fait adopter le mariage homosexuel au nom de l’humanisme



https://i0.wp.com/v2.e-llico.com/img/portugalgay.jpg

Le Premier ministre portugais José Socrates a défendu le mariage homosexuel au nom de "la liberté, de la justice, de l’égalité et de l’humanisme", vendredi, devant le Parlement qui a voté sa légalisation.

Le projet de loi du gouvernement, qui autorise le mariage homosexuel mais interdit l’adoption par des couples de même sexe, a été voté ce vendredi en première lecture par la majorité de gauche au Parlement. "Le propre de l’humaniste, c’est de se sentir humilié par l’humiliation de l’autre, de se sentir exclu par l’exclusion de l’autre, de sentir sa liberté entravée par la privation de liberté de l’autre", a déclaré devant les députés le chef du gouvernement socialiste, reconduit pour un second mandat en octobre et qui avait inscrit la légalisation du mariage homosexuel à son programme.

"Cette loi vise à réparer des décennies d’injustices faites aux homosexuels", a ajouté José Socrates qui a rappelé que "jusqu’en 1982, le Portugal vivait dans cette situation absurde et révoltante de considérer l’homosexualité comme un crime puni par la loi". "Ce n’est une loi contre personne, ce n’est pas non plus une loi pour quelques-uns : c’est une loi pour tous, une loi qui représente la victoire de tous car c’est une loi de la liberté, de la justice, de l’égalité et de l’humanisme", a-t-il poursuivi. Deux autres propositions préconisant le droit à l’adoption pour les homosexuels, ont en revanche êté rejetées vendredi par l’assemblée, le Parti socialiste s’étant prononcé contre, au côté de la droite.

"Le mandat que nous avons reçu des Portugais concerne le mariage civil entre personnes de même sexe, ni plus ni moins", a réaffirmé José Socrates. "L’adoption est une question différente du mariage car, dans l’adoption, ne sont pas seulement en cause des adultes libres et consentants", a-t-il estimé. A l’issue de moins de trois heure de débat, la gauche a repoussé en bloc la demande d’un référendum, déposée par une plate-forme "citoyenne" qui avait recueilli plus 90.000 signatures et soutenue par la droite. Le vote a été accueilli par les cris de joie de plusieurs dizaines de militants homosexuels, qui ont symboliquement sablé le champagne sur les marches du Parlement avant de se partager un gâteau de mariage.

Source : e-llico

Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s