8 Mars : Journée internationale de la femme


Une journée festive et militante

Le 8 mars, Journée internationale de la Femme, est un jour de fête pour toutes les femmes, mais c’est avant tout une journée militante, visant à rappeler le principe d’égalité entre les hommes et les femmes. Instaurée par les Nations Unies en 1977, cette journée se fonde sur les avancées législatives qui, au cours du XXème siècle, ont fait progresser les droits de la femme dans la plupart des pays mais sont encore trop peu appliquées.

Dates importantes dans l’histoire des droits de la femme

Voici quelques dates importantes dans l’histoire des droits de la femme en France :

  • En 1907, la loi autorise les femmes mariées à disposer de leur salaire.
  • En 1919, l’instauration d’un baccalauréat féminin permet aux femmes d’accéder aux études supérieures et de prétendre occuper les mêmes emplois que les hommes.
  • En 1938, le code civil est modifié et reconnait désormais la capacité juridique aux femmes mariées. Auparavant, ces dernières dépendaient de leur époux pour prendre les grandes décisions les concernant.
  • En 1944, le droit de vote est accordé aux femmes françaises.
  • En 1970, la loi instaure l’autorité parentale conjointe. Auparavant seul le père exerçait l’autorité parentale sur les enfants.
  • En 1980, la loi considère désormais le viol comme un crime.
  • En 1983, la loi établit l’égalité professionnelle des hommes et des femmes.
  •  

    Les prochaines avancées pour les femmes, c’est pour quand ?

    L’égalité professionnelle

    On a beau avoir de magnifiques lois qui instaurent de belles égalités, sur le terrain les choses ne se passent pas forcément de façon idyllique… Ainsi, même si en théorie les femmes doivent gagner, à travail égal, le même salaire que les hommes, dans les faits il existe un écart de 20% entre les salaires féminins et les salaires masculins…

    Le respect dans la vie personnelle

    C’est parfois au sein même de leur foyer que les femmes rencontrent des comportements machistes. La répartition des tâches inégale fait bien souvent assumer aux femmes un double-emploi.

    Pire, de très nombreuses femmes sont encore victimes de violences conjugales à l’heure actuelle en France. On estime que tous les trois jours une femme meurt en France victime de la violence de son conjoint. Pour que cesse cette situation intolérable, un n° est à la disposition des femmes battues : le 39 19. Vous pouvez également consulter le site stop-violences-femmes.gouv.fr.

    Cet article a été publié dans Droits sociaux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s